Vol sous hypnose : est-il possible d’hypnotiser une personne sans son consentement pour la voler ?

Nouvelle polémique sur le sujet de l’hypnose, après une trentaine de cas de « vol sous hypnose » recensés dans le département du Nord depuis novembre dernier, selon RTL.

Mina, 60 ans, victime de ce procédé raconte

Mina marche dans la rue, un homme s’approche d’elle en lui demandant de lui prendre la main. Ce dernier n’arrête pas de lui parler.

« Il m’a dit ‘donnez-moi votre main’, j’ai donné ma main, il m’a mis la pierre noire et d’un seul coup je ne voyais plus rien. Il m’a tiré tous les bijoux que j’avais sur moi, l’argent que j’avais dans mon sac. Il m’a tout pris », témoigne-t-elle. Elle s’est rendu compte du vol seulement quelques minutes plus tard, après s’être « sentie partir » lorsque l’homme lui parlait.

Déjà en 2020, TF1 a fait un reportage pour essayer de comprendre cette stratégie d’escroquerie et de vol, qui selon la police, relèvent davantage de la manipulation mentale et de la ruse que de l’hypnose.

Est-il possible de tromper le consentement d’un individu sous hypnose ?

NON, répond Kevin Finel, Président su Syndicat des Métiers de l’Hypnose (SDMH) et Directeur de l’ARCHE, interrogé par France Live : « Voler sous hypnose, c’est tout simplement impossible… On ne peut pas tromper le consentement d’un individu avec l’hypnose », tranche-t-il d’entrée de jeu, avant de préciser : « Lorsque nous sommes sous hypnose, nous sommes toujours conscients de ce qui est bon ou pas pour nous ».

OUI, répond Dominik Hansen, expert en Programmation Neuro-Linguistique (PNL) et formateur en hypnose classique et éricksonienne pour Hansen Institute, mais à condition d’employer les stratégies de l’hypnose rapide et de la PNL, et avec une bonne connaissance des biais cognitifs décrits par la psychologie sociale.

Explications et démonstration ci-dessous :

Pour vous faire un avis, regardez d’abord cette étonnante vidéo du célèbre mentaliste Deren Brown, spécialiste de la Covert Hypnosis et de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique)

Comment est-ce possible d’hypnotiser une personne sans son consentement pour la voler ?

Dans cette vidéo, le mentaliste Deren Brown hypnotise un passant sans qu’il soit consentant, avant de lui commander sous hypnose de lui remettre ses effets personnels : montre, portefeuille et clés de maison.

Le mentaliste utilise pour cela des techniques d’hypnose et de PNL (Programmation Neuro-Linguistique) qui amènent la victime sous hypnose à répondre à des commandes subliminales. La victime répond aux suggestions et remet à l’escroc ses objets de valeurs.

Décryptage des puissantes techniques d’hypnose et de PNL employées par le mentaliste pour cette manipulation

NB : Cet article a pour objectif de décrypter les techniques employées pour cette manipulation mentale sous hypnose. Bien évidemment, nous condamnons fermement l’utilisation des techniques d’hypnose et de PNL à des fins malhonnêtes.

Dans cette démonstration, pour commander aux victimes de l’escroquerie de remettre docilement, sous hypnose, leurs effets personnels de valeur (portefeuille, montre et clés) Derren Brown emploie des techniques de « covert hypnosis » (hypnose secrète), similaires à celles utilisées par l’escroc qui a récemment commis les vols sous hypnose dans le Nord.

Les techniques et stratégies de manipulation issues de l’hypnose conversationnelle et de la PNL reposent sur : la synchronisation de la PNL, la catalepsie (faire tenir un objet), focalisation et saturation du cerveau conscient, confusion hypnotique, principe d’engagement de la psychologie sociale, technique de saupoudrage issue du Milton Modèle de la PNL, technique des commandes imbriquées, technique de rupture de pattern issue de l’hypnose rapide, suggestion directe, technique du double-lien…

Autant de techniques issues de la PNL, de l’hypnose conversationnelle et de la covert hypnose décryptées ci-dessous :

Décryptage cas n°1 : emploi de la covert hypnosis et de techniques de PNL pour ecroquer et voler

Notez d’abord que la stratégie employer pour amener la victime à remettre ses effets personnels sous hypnose, en dehors de tout consentement conscient, est relativement complexe, et que cela ne fonctionne pas systématiquement. Dans cette démonstration du mentaliste Deren Brown, la première victime est confuse; elle remet son portefeuille, mais s’en aperçoit assez rapidement.

La deuxième victime s’aperçoit également au réveil de l’escroquerie (tout comme c’est évidemment aussi le cas pour les vols sous hypnose relayés par la presse), mais le mentaliste Derren Brown procède à une « réinduction hypnotique » par une technique d’ancrage de la PNL, et la victime retourne en transe hypnotique et répond de nouveau à la commande de donner ses effets personnels. Evidemment à chaque réveil, les victimes s’aperçoivent de l’escroquerie, et il n’y a plus aucun consentement, mais dans le cas de Mina (cité en début d’article), c’est trop tard, le voleur est parti !

Décryptage des techniques de covert hypnose et de PNL employés par le mentaliste : cas numéro 1

Etape 1 : Le mentaliste Deren Brown utilise en premier la technique du « rapport PNL » pour inspirer confiance : Notez sa tenue vestimentaire qui inspire confiance et autorité (D. Brown s’appuie sur le principe d’autorité de la psychologie sociale). Il se rapproche de la future victime et pose une main sur son épaule (ancrage de confiance)

Etape 2 : »Excusez-moi Monsieur, ne savez-vous pas où se trouve la « Pleasure beach », le savez-vous?

Etape 3 : D. Brown emploie d’abord la technique de la synchronisation PNL, puis uns stratégie de confusion, il fait mine d’être lui-même un peu confus : « est-ce que Pleasure beach se trouve là-bas » ? Derren Brown montre une direction du doigt, et le sujet l’imite en levant aussi le bras pour montrer une direction. D. Brown a ainsi validé une première étape, de la technique du « rapport PNL » il bénéficie du « lead« . Il emploie en même temps une technique d’hypnose « la catalepsie » (suspension du bras).

Etape 4 : A peine le sujet répond « non », D. Brown fait appel à deux nouvelles techniques de la covert hypnose : « la saturation mentale » et la « confusion« (il montre du bras une autre direction).

Etape 5 : D. Brown utilise ensuite une puissante technique de la PNL « l’ancrage » avec une commande subliminale secrète (« embeded command ») de la manière suivante : « Excellent, cela ne te dérange pas que je demande, n’est-ce pas? » (Excellent, you don’t mind me asking, do you?), et sans laisser le temps de répondre, il dit : « non OK tu es content de me donner cela » – emploi de mots à double sens en anglais, + technique du YES set + technique de saupoudrage…(no okay you’re happy to give that to me) .
La victime répond : « tu es juste un vacancier » (you’re only holiday maker).
D. Brown répond : « Absolument, etc… »

Etape 6 : Deren Brown détourne l’attention du sujet, il lève la bouteille comme pour boire et demande l’heure (technique hypnotique de rupture de pattern)…

Etape 7 : Puis grosse confusion et commande imbriquée par ces mots à double sens : « Can I just give… (il tend la bouteille) can I just grave your wallet of you thanks… Can you just grab that from me… Thanks ! »
Puis : « Thanks, helping is so much »
Décryptage : « Merci ! Puis-je juste vous donner (il lui tend sa bouteille)… puis-je juste vous prendre (grave = saisir / prendre) votre porte-monnaie, merci ! « Pouvez-vous me tenir (grave = tenir) cela pour moi. Merci! Merci aider c’est tellement bien! » 🙂

Etape 8 : D. Brown reprend la bouteille et dit : « Je vais prendre ça, il fait tellement chaud n’est-ce pas? » (I’ll take that. It’s such a hot day, isn’t it?)

Etape 9 : D. Brown utilise cette fois une technique d’amnésie : « la technique de l’histoire imbriquée », il reprend là où en était resté leur discussion en remontrant la direction, et en disant « Très bien, c’est tout droit là-bas,… Merci c’est gentil… » (All rigt, it’s straight down there, down the end and on the right)

Et le tour est joué ! le mentaliste s’en va comme si de rien n’était, en laissant le sujet totalement confus… La victime se « réveiller » après quelques instants, ressort de cette transe hypnotique non consentie qui a permis à D. Brown de passer la commande subliminale de lui remettre ses effets personnels de valeur… Et c’est à ce moment là que la victime s’aperçoit de la tromperie !!

Comprendre comment D. Brown a pu utiliser des techniques de mentalisme, hypnose conversationnelle et PNL à des fins malveillantes pour voler – Décryptage cas numéro 2

La technique d’approche est la même que celle qu’il utilise pour la première démonstration :

Le mentaliste utilise d’abord une technique de PNL pour établir un solide « rapport PNL » (Synchronisation, Calibration, Conduite) pour prendre le lead, puis technique de confusion hypnotique, technique de focalisation (fixation du regard), technique de catalepsie (bras maintenu en suspension), technique de la « Poignée de main ericksonienne » pour amener le sujet en transe hypnotique.

D. Brown utilisera ensuite cette technique comme ancrage pour ré-induire l’état d’hypnose une deuxième fois, et commander à la victime une nouvelle fois de lui remettre ses effets personnels. La victime est comme programmée, et répond à cette commande sans aucune résistance.

Ci-dessous la retranscription de l’intégralité de la conversation an anglais annoté avec mes commentaires pour décrypter ce que fait D. Brown :

  • « Excuse-me, do you now wick way the actual pleasure beach is? The fun fair… »
  • « The pleasure beach, I’m not really from down here. I think, if you way, if you’re from the main one, if you follow down… just down this road here, keep going. It’s on your lefthand side… »
  • Derren Brow montre, l’interrompt : « So, it’s basically, so it’s down there »
  • « Yeah. »
  • Deren Brow s’écarte, gesticule, continue en semblant confus : « Is that…? That is the tower, isn’t it? But it is… »
  • Derren Brown tend la main : « You don’t mind me asking you, do you? » (cela ne vous dérange pas, n’est-ce pas?)
  • No, no, no…
  • Derren Brown lance maintenant sa commande subliminale hypnotique : « You’re happy to talking that to me! » Puis : « Okay, this is… It’s down there… »
  • Le sujet approuve : « Right! »
  • Derren Brown coupe la parole et emploie une stratégie de confusion : « All right about that »
    Il tend la main « Cheers ! Thanks, thanks, helping so much! »
    D. Brown tend la main et utilise la technique de la « poignée de main ericksonienne » : « Yeah great, so it’s just down there. »
    Il lui tend la bouteille et la remet dans la main tenue en catalepsie. A ce moment là, le sujet est en hypnose : « Can you just grab that ? » .
    Derren Brown utilise le double sens du mot « grab », saisir. Il demande : « pouvez-vous saisir la bouteille? »
    On constate que le sujet est en catalepsie.
    Derren Brown peut maintenant poursuivre avec simplement des commandes directes à l’inconscient (suggestions directes) : « Can I just grab your watch? And have you got a phone on you just well? »
    La victime remet sa montre, D. Brown poursuit par une technique d’hypnose la saturation mentale et félicite (gratification) : « That’d be terrific, I’ll just grab your…I’ll take that off, lovely ! (je t’enlève ta montre, tu es adorable! »
    D. Brown ne manque pas de toupet, et toutes les commandes au sujet en hypnose passent sans roblème : tandis que D. Brown reprend la bouteille, il donne l’ordre au sujet en hypnose de remettre son téléphone, les clés de maison… « Cheers ! Can I just grab your phone, as well, and your huse keys ? Thank you! ». Et la victime s’execute ! D. Brown félicite : « Than you very much! »
    D. Brown remet encore une couche de confusion et saturation mentale.
  • Puis il détourne l’attention de la victime pendant qu’elle lui remet son portefeuille. Il montre de nouveau de la main et poursuit par la technique d’amnésie hypnotique (technique de l’histoire imbriquée) : « So it’s literally just down there, yeah? Lovely, I’ll grab that… » (il prend ) « So it’s straight down there and… »
  • La victime, qui ne s’est même pas aperçu de ce qu’il a fait inconsciemment sous hypnose, indique le chemin comme si rien ne s’était passé : « Keep going on your left hand side as you go further down the road there »
  • D. Brown en a terminé avec sa manipulation et le vol sous hypnose, il serre la main de la victime, la remercie et s’en va comme si de rien n’était !!!! : « All Right. Lovely! Thank’s helping so much. Cheers man! ». La victime répond : « Thank you! You’re fine, thank you! »
  • Quelques instants plus tard, la victime ressort d’hypnose et se « réveille ». Il se rend compte de ce qu’il vien de faire. Il rattrape D. Brown pour récupérer ses affaires. Au moment où il le retrouve, notre mentaliste est en train d’entamer une discussion avec un fan qui l’a reconnu : « I’m a big fan of your’s man! » « Oh thank you very much! »
  • « Wellcome to blackpool »
  • « Thak you, thank you »
  • La victime les interrompt et s’adresse à D. Brown : « Sorry »
  • D. Brown le regarde d’un air étonné : « Excuse-me »
  • Le sujet s’explique; il ne comprend pas pourquoi il lui a remis ces effets personnels de valeur : « It’s difficult to explain, because somehow I felt natural to give them to him, until I got a few yards down the road. And then I started to think what’s happening in here? »
  • D. Brown lui rend ses effets. Mais immédiatement après il utilise sa technique de réinduction hypnotique : Il remet entre les mains de la victime sa bouteille d’eau, obtient une nouvelle catalepsie : « Just hold that a second, chers! »
    Le sujet est en transe hypnotique, D. Brown peut de nouveau lui passer la commande de lui redonner ses effets : « Right! Can I grab the others back of you a second? » (est-ce que je peux te reprendre toutes ces affaires une seconde…). « I’ll keep them! Cheers! Thanks helping so much! »
    Et tranquillement il reprend tout ce qu’il lui avait déjà soustrait une première fois sous hypnose : « Thank you! Cheers ! I think you were heading that way, weren’t you?… Tanks helping so much, cheers »
  • Et de nouveau, la victime en transe hypnotique… repars sans ses effets personnels de valeur !!!

Alors que pensez-vous de cette démonstration ? Impressionnant, n’est-ce pas ? Pensez-vous toujours qu’il n’est pas possible d’hypnotiser une personne sans son consentement pour la voler ?

Aucun danger en hypnose thérapeutique : l’hypnotiseur ne peut rien faire sans le consentement du client

Bien entendu, cette démonstration n’a rien à voir avec ce qui se passe au cours d’une séance d’hypnose thérapeutique. En hypnose thérapeutique, le client vient de manière délibérée pour se faire hypnotiser, il serait impensable de réaliser une telle escroquerie sans se faire démasquer !

Dans ces démonstrations, le mentaliste Deren Brown, utilise avec une grande fluidité de puissantes techniques de mentalisme : la Programmation Neuro-Linguistique, l’hypnose conversationnelle, la covert hypnose. Il s’appuie aussi sur de nombreux leviers de la psychologie sociale, pour influencer et manipuler la victime…

Il s’agit d’onc bien d’un stratagème de manipulation qu’utilisent les escrocs pour voler leurs victimes, qui n’a pas grand chose à voir avec une séance d’hypnose éricksonienne thérapeutique, qui se construit sur la confiance et le consentement du client.

En hypnose thérapeutique, pour aider les clients à atteindre leur objectif, les hypnothérapeutes emploient un cadre qui repose sur des ingrédients qui nécessite un réel consentement et qui ne laisse pas de place à la tricherie :

  1. le patient rentre en hypnose de manière volontaire et consentie, il ne s’agit donc pas d’une hypnose autoritaire à laquelle la majorité des clients résisteraient
  2. le patient peut à tout moment refuser une suggestion qui ne lui convient pas
  3. le client s’apercevrait vite d’une quelconque manipulation ou tromperie, et aurait tôt fait de se réveiller et de revenir accompagné des forces de l’ordre

Pour vos séances d’hypnose thérapeutique, préférez tout de même l’hypnose éricksonienne et choisissez un hypnothérapeute déclaré et installé en cabinet, formé dans une école sérieuse et adhérent d’un Syndicat Professionnel reconnu.

Le centre de formation en hypnose et PNL Hansen Institute est adhérent et signataire de la charte éthique du Syndicat des Métiers de l’Hypnose (SDMH)

Syndicat des métiers de l'Hypnose SDMH

Dominik

  1. […] Vol sous hypnose : est-il possible d’hypnotiser une personne sans son consentement pour la vol… […]

  2. Youssef left a comment on 1 mars 2022 at 23 h 12 min

    Fait similaire : escroquerie sous hypnose par les «Le Samawi».
    « Une femme âgée de 77 ans, victime d’un vol manigancé par trois individus qui l’ont hypnotisée et poussée à aller chez elle pour leur donner toutes ses économies et ses bijoux.
    Elle fut abordée, dans un premier temps, par un individu qui cherchait le chemin pour aller à la mosquée de Laakari quand un deuxième individu est entré en action prétendant devoir faire une aumône au nom de son père et puis une troisième personne qui a tout de suite dit à ma mère qu’elle était une femme pieuse et bénie de Dieu mais de toute évidence que ses enfants étaient ensorcelés. Pour faire baisser sa garde, il lui énuméra les noms de ses enfants, en renchérissant immédiatement après sur ses capacités, à lui, à les désenvoûter. Par la suite, un des individus lui a mis une pierre dans la paume de la main en lui demandant de la serrer très fort et en la regardant droit dans les yeux, il lui a posé des questions sur sa vie quotidienne. Elle était déjà sous l’emprise de l’hypnotiseur et répondait à toutes ses questions en toute sincérité. Finalement, il la questionna sur ses économies et lui demanda d’aller chez elle et de les lui apporter pour que le désenvoûtement de ses enfants fonctionne. Ce qu’elle fit. Une fois l’argent et les bijoux entre ses mains, l’individu hypnotiseur lui demanda de faire un certain nombre de pas et de chercher une petite pierre pour terminer le désenvoûtement. Quand elle revint, il n’y avait plus personne. »
    Article complet paru dans libération : https://www.libe.ma/Le-Samawi-ou-quand-hypnose-va-de-pair-avec-escroquerie_a53628.html

    • Mireille left a comment on 8 avril 2022 at 23 h 45 min

      merci pour le partage, intéressant !

  3. adrien left a comment on 23 mai 2022 at 15 h 01 min

    et on pourrait rajouter qu’il est possible, en + de ces manipulations, de droguer une personne pour faire baisser ses capacités…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.