La co-construction métaphorique en hypnose

Co-construction métaphorique hypnose Dominik Hansen hypnothérapie - Dali

La co-contruction métaphorique en hypnose figure parmi les techniques les plus efficaces de l’hypnothérapie car elle vise à faire évoluer le patient dans ses représentations subconscientes, pour le libérer de ses blocages inconscients (peurs, anxiété, compulsions, phobies, procrastination, énurésie, etc.). Elle est aussi un outil de prédilection pour le travail avec les enfants.

Inspiré des travaux de Puységur et du Clean Langage de David Grove, Dominik Hansen, hypnothérapeute et formateur, a adapté cette technique pour un usage efficace en transe hypnotique, qui a l’avantage d’offrir un accès direct au subconscient.

En respectant le contenu métaphorique du client, la co-construction métaphorique permet d’accompagner son processus d’évolution, tout en garantissant que ses propres signifiés et ses résonances demeurent le moins contaminées par les projections de l’hypno-thérapeute. 

Ainsi, la co-construction métaphorique a pour fonction d’aider le patient à découvrir et à modifier par lui-même ses métaphores et ses représentations de son modèle du monde.

Un questionnement spécifique en transe hypnotique

La co-construction métaphorique s’appuie sur des techniques de questionnement spécifiques développées pour l’hypno-thérapie et le coaching solutionniste par Dominik Hansen.

Pour prévenir les métaphores à priori et les présuppositions du Praticien, ce dernier utilise essentiellement les mots du client et ajoute un minimum de contenu venant de lui.

Les mots du client sont alors insérés dans une formulation précise de questions qui l’invitent à porter son attention sur un aspect particulier de sa problématique. Ainsi, au cours de la séance, la présence du thérapeute disparaît pour laisser place à l’expérience du patient, qui transforme sa perception subconsciente de sa problématique et se libère de ses mémoires émotionnelles traumatiques.

Les questions spécifiques à cette technique visent à réduire la contamination des perceptions du client par celles du thérapeute. En posant des questions simples et précises, en reprenant au maximum les mots du sujet, et en réduisant autant que possible l’apport de tout présupposé du thérapeute, le patient peut évoluer dans son modèle du monde et ses représentations inconscientes. Et ils rendent compte du fait que leurs symptômes s’atténuent puis disparaissent.

Les sept phases de la co-construction métaphorique selon Dominik Hansen 

  • Phase 1 – Induire l’état hypnotique pour accéder au subconscient.
  • Phase 2 – Développer les perceptions symboliques du sujet.
  • Phase 3 – Modéliser les schémas symboliques.
  • Phase 4 – Encourager les conditions de la transformation par un questionnement spécifique.
  • Phase 5 – Faire mûrir le paysage qui vient d’évoluer.
  • Phase 6 – Ré-associer le sujet dans le présent.
  • Phase 7 – Observer et valoriser les changements.

Dominik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.