Apprendre l’hypnose : principes de base

    Comprendre l’état d’hypnose…

    L’hypnose est un état de conscience particulier, proche de l’état dans lequel on se trouve lorsqu’on rêve, ou lorsque qu’on est profondément absorbé dans notre imagiaire. Il s’agit de cet état absorption qu’on expérimente si souvent quand, par exemple, on est pris dans une lecture qui nous passionne, et qu’on laisse vivre l’histoire à l’intérieur de nous… ou lorsqu’on est au cinéma profondément absorbé dans un film jusqu’à en frémir et à oublier la salle

    Le rôle de l’hypnotiseur…

    HypnotiseurL’hypnotiseur est la personne qui propose des suggestions afin d’induire cet état de conscience modifiée appelé « état d’hypnose » ou la « transe hypnotique ». Il suggère des images mentales, pour amener le sujet à se relaxer, se détendre jusqu’à totalement couper le mental (conscience ordinaire) et activer la partie inconsciente de l’esprit. Celle qui gouverne les schémas de fonctionnement automatiques (non conscients), de même que les croyances limitantes et les facultés de changement.
    Dès lors, l’hypnotiseur pourra proposer des suggestions utiles pour la personne, et des outils pour modifier certains comportements inopérants.

    Qui peut être hypnotisé ?

    L’hypnose fait appel à l’imaginaire, et nécessite un minimum de concentration, ou du moins d’attention. Toute personne capable de se concentrer normalement et de s’absorber dans son imaginaire est donc hypnotisable. Notez que lorsque vous êtes absorbé dans un film, vous vivez une « transe commune de la vie quotidienne » : vous êtes alors plongé dans votre imaginaire qui prend d’avantage de place dans votre esprit que votre environnement réel, et conditionne vos émotions…

    La suggestion en hypnose…

    Suggestion hypnotique - ferrari
    La suggestion est le principal ou­til de l’hypnose. Le but de la suggestion est d’implanter une idée, une image ou une conviction dans l’esprit de la personne hypnotisée.
    « Imaginez une magnifique Ferrari rouge. Une Ferrari rouge garée près d’une grande plage de sable… la mer est bleu turquoise… des vagues viennent déferler sur le sable chaud… le sable est jaune… l’air marin frais aux senteurs marines… le soleil éclatant fait scintiller la carrosserie… Laissez venir cette image… observez là… et observez aussi vos impressions… vos sensations… ressentez ce qui se passe alors en vous… plongez pleinement dans ce décor, et laissez-le vivre à l’intérieur de vous… jusqu’à ressentir l’ambiance, peut-être même la chaleur agréable de l’air marin… »
    Voilà un exemple de suggestion. En lisant ces lignes, vous avez créé l’image mentale de cette Ferrari rouge et de la plage dans votre esprit. Pour certains, c’est une image un peu floue, pour d’autres une image plus précise. Peut-être même que certains sont allés jusqu’à s’imaginer entendre le bruit des vagues. En tout cas vous avez, avec certitude, imaginé la Ferrari.
    Voilà déjà un état de transe léger induit par suggestion, c’est à dire lié au texte qui vous a été proposé, sans lien avec votre réalité immédiate… 🙂

    Comment effectuer une suggestion hypnotique ?

    règles suggestions hypnoseÀ l’état d’éveil, des tonnes de pensées traversent sans arrêt notre esprit, qu’elles soient en rapport avec ce que l’on fait ou non. La suggestion en hypnose va permettre de focaliser l’attention du sujet sur des images intérieures. Plus il réagira et imaginera, et moins son esprit conscient réfléchira.
    Captiver l’attention d’une personne par une suggestion, et lui permettre de se concentrer sur une image mentale va lui permettre de couper la pensée consciente ordinaire. N’étant plus parasité par ses pensées, ses filtres et barrières, le sujet plonge alors progressivement en état d’hypnose, c’est-à-dire qu’il met son conscient au repos, ce qui permettra de dialoguer directement avec son sub-conscient.
    Tout le monde n’est pas sensible de la même manière à la suggestion. Les enfants par exemple sont très impressionnables et particulièrement sensibles: ils imaginent très facilement. Chez les adultes, les expériences de la vie ont affiné leurs goûts et tous ne seront pas sensibles aux mêmes arguments. Chacun va réagir différemment aux suggestions en fonction de son vécu, de ses expériences et de ses sensibilités personnelles. Ainsi, certains réagiront à des mots ou un vocabulaire particulier, d’autres à des images précises. Dans le cadre de l’hypnose, il faut donc soigneusement étudier ce que l’on veut dire pour que cela soit percutant chez son interlocuteur.

    4 règles pour réussir vos suggestions hypnotiques

    1. le choix des mots

    choisir mots hypnoseAvant de commencer, il faut avoir une bonne idée de ce que l’on veut dire, cela permettra d’utiliser un vocabulaire clair, imagé et positif.
    Mieux vaut choisir des termes simples et concis qui ne nécessi­tent pas de réflexion. Essayez d’être le plus universel possible dans le choix des images que vous évoquez. Prenez des exemples qui fonctionnent pour tout le monde sans exception. Par exemple, une plage de sable chaud fera fera bien souvent rêver et sera assimilée à des moments de détente, à des souvenirs heureux et agréables.
    De la même manière, ne soyez pas trop précis en donnant une tonne de détails pouvant finir par étouffer la visualisation de votre interlocuteur. Le but est de le faire imaginer. Dites-en juste assez pour provoquer une image mentale et laissez faire l’imaginaire de l’autre. L’idéal étant de questionner la personne pour l’amener à construire ses propres images, ses propres métaphores qui l’aideront à s’absorber dans son imaginaire, dans son subconscient.

    1. la manière de parler

    Il faut apprendre à parler lentement et avec assurance, être convaincu de ce que l’on raconte. Pas besoin de parler fort ou de prendre une voix grave. Être fluide et déterminé suffira.
    Vous devez créer une progression dans les images suggérées, en commençant par quelque chose que le sujet ressent, puis en allant progressivement vers une sensation que l’on veut provoquer. Commencez par demander de respirer profondément, de se détendre, de se concentrer sur certaines parties du corps pour amener petit à petit la personne vers des idées non vérifiables : détente, profondeur, relaxation, transe, hypnose… et d’imaginer des sensations (par exemple des vagues qui viennent toucher les pieds alors que le corps est allongé sur le sable). Petit à petit la respiration sera plus calme, le corps plus détendu et l’esprit plus apaisé.
    Vous pouvez ensuite faire visualiser d’autres symboles, métaphores ou images qui vont permettre de surmonter des difficultés.
    Par exemple demandez de focaliser l’attention sur une idée négative, puis de visualiser cette idée sous forme de boule d’énergie, avant de transformer cette éner­gie en objet comme une plume qui devient légère, de plus en plus légère, jusqu’à s’envoler en libérant ainsi la personne d’un poids.
    Dans tous les cas soyez progressif, sûr de vous, calme et fluide, sans coupures, ni hésitations.

    1. le rythme de parole

    parler rythme hypnoseLe rythme doit évoluer. Au début, pour ne pas laisser l’es­prit de votre interlocuteur s’éparpiller, vous pouvez parler avec un débit suffisamment rapide et régulier. Cela force votre sujet à se concentrer sur votre voix et votre discours et non sur ce qui se passe dans la pièce. Dès qu’il accroche à vos images, n’hésitez pas à ralentir petit à petit afin de laisser plus de liberté à son imaginaire.
    Lorsque la personne sera sous hypnose, vous pouvez même vous permettre des pauses, lorsque vous pensez qu’une image nécessite plus de temps pour mûrir dans son esprit. Puis pour la phase de réveil, vous allez accélérer à nouveau afin de stimuler son esprit endormi, jusqu’à retrouver un débit rapide et énergique.

    1. la concentration

    Quand nous racontons à quelqu’un un évènement que nous avons vécu, nous utilisons des mots destiné à créer une image dans l’esprit de cette personne.
    Notre objectif est de faire ressentir à notre interlocuteur ce que ce nous vivions à ce moment-là.
    Un bon moyen pour y arriver est de s’imaginer dans la peau de celui que l’on souhaite hyp­notiser. Vivez donc l’expérience que vous décrivez vous-même à fond, avec sérieux et concentration.

    Dominik

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.